Le guerrier Algonquin - Jerry Hunter (Abitibi, Qc)Photo : Sylvain Laroche
Accueil>Le festival>Édition>2019>Découverte du théâtre masqué autochtone

Découverte du théâtre masqué autochtone

Atelier
21 mai 2019 jusqu'au 23 mai 2019Salle l'ÉquerreYves Sioui Durand - Théâtre Ondinnok (Montréal, Québec)70$

Billets

Conseil de la Culture de l'Estrie

Atelier d’initiation à la méthode de théâtre divinatoire développée chez Ondinnok au cours des dernières années. Dans le cadre de cet atelier, nous utiliserons des objets naturels, des os, des pierres et des masques créés pour nous lors de nos plus récents spectacles. Nous considérons nos masques comme des ancêtres que nous écoutons avec respect et qui nous livrent des images, des messages, que nous utilisons dans nos créations théâtrales. Nous invitons les participants à entrer dans notre univers et à partager cette approche. Nous vous convions à venir à la rencontre de la culture autochtone à travers ce fragment du théâtre rituel des Amériques.

Suite aux deux jours d’atelier, les participants seront invités à présenter leur travail au public.

Présentation de sa pratique et conversation avec Yves Sioui Durand :

« Toute ma démarche théatrale est orientée vers le rapatriement de la mémoire ancestrale et des anciens codes de représentation du grand théâtre rituel autochtone des Amériques. Ce théâtre qui a cessé d’être joué, représenté et performé sur cette Terre depuis la colonisation. Les tambours, les instruments de musique et les masques ont été systématiquement détruits et brûlés. Les cérémonies interdites. Les chants prohibés. Mais la Terre se souvient de nous et elle nous encourage à poursuivre notre quête. Je suis membre de la nation huron wendat. Dans la culture de ma nation, les masques jouaient un rôle essentiel : ils étaient à la fois guérisseurs, amuseurs, régulateurs sociaux. Personnages forts et puissants, les masques font partie intégrante de mon théâtre depuis ma première création LE PORTEUR DES PEINES DU MONDE en 1985.

Je vous présenterai les créations théâtrales où les masques ont joué un rôle déterminant et le lien que ceux-ci entretiennent avec la tradition : nommément VOYAGE AU PAYS DES MORTS, LE DÉSIR DE LA REINE XOC, RABINAL ACHI et UN MONDE QUI S’ACHÈVE.

Le grand mouvement de décolonisation et de re-indigénisation actuel doit beaucoup aux artistes autochtones de toutes les disciplines. Je suis fier d’être partie prenante de ce mouvement et de vous présenter mon travail. »

Horaire:
Mardi 21 et mercredi 22 mai 2019 de 9h à 17h et jeudi 23 mai 2019 atelier ouvert de 2 heures en ouverture du festival (en soirée, heure exacte à confirmer)

Formation offerte en partenariat avec le Conseil de la Culture de l’Estrie grâce au soutien d’Emploi Québec.

Les participants auront accès à une passe pour l’ensemble du festival à prix réduit.