Et pendant ce temps en Nouvelle France

Spectacle | 22$
Et pendant ce temps en Nouvelle France
Et pendant ce temps en Nouvelle France
Marie-Laurence Primeau et Dorothéa Venture (Montréal, Qc)
Dimanche le 31 Mai 2015 à at 14h00
Chapelle Saint-Antoine, 160 rue Miquelon, Saint Camille

La présence de quelques masques amérindiens de la collection personnelle de Michel Cartier veut évoquer la mémoire de ceux-là mêmes qui occupaient le territoire depuis des millénaires lorsque les premiers seigneurs, intendants et religieux européens débarquèrent accompagnés, entre autres, de musique et d'instruments témoins, eux aussi,  d'une toute autre culture. La Nouvelle-France, fut ce lieu de rencontre exceptionnelle entre musique baroque et traditions amérindiennes et qui trop souvent échappe même à notre "Je me souviens"...  Car du fond des cales des navires venus de France, on a effectivement aussi extrait des clavecins, violes de gambe et autres instruments d'époque que savaient si bien faire résonner les Marin Marais, Sainte-Colombe, Caix D'Herveloix et autres compositeurs tels ceux que nous ferons entendre Marie-Laurence Primeau à la flûte à bec et à la viole de gambe et Dorothéa Ventura au clavecin. Ici, masques amérindiens et musique baroque française se retrouveront, côte-à-côte, pour notre plus grand bonheur.

Marie-Laurence Primeau détient une maîtrise en interprétation de la musique ancienne et de la viole de gambe à l’Université de Montréal. Elle se produit en tant que flûtiste et violiste au sein de divers ensembles.  On a pu la voir et l’entendre lors de prestigieux festivals au Québec et au Canada (Montréal baroque, festivals internationaux de musique de chambre d’Orford et d’Ottawa, festivals des Îles du Bic et du Domaine Forget, Festival of Ideas, Grand River Baroque Festival). Par ailleurs, elle enseigne à la Société de flûte à bec de Montréal, à la Toronto Early Music Players Organization (TEMPO) et au camp musical CAMMAC. Boursière du CALQ et membre fondatrice des Jardins chorégraphiques, Marie-Laurence se taille actuellement une solide réputation comme danseuse baroque. En plus d’apporter à son jeu une dimension particulière, la danse est pour elle une merveilleuse symbiose entre son besoin constant de bouger et la musique qui la passionne.

Dorothéa Ventura se produit comme chanteuse, claveciniste, danseuse et comédienne au sein des plus prestigieux ensembles québécois, canadiens et européens. Sa discographie comporte une quinzaine d'enregistrements. Sa voix a été utilisée pour diverses bandes sonores de pièces de théâtre, films et créations chorégraphiques. Elle a cofondé l’ensemble ALKEMIA, favorisant l’exploration de la musique vocale a cappella qui produit en 2011 son premier disque «Amor y guerra». Elle est nommée chef du Choeur Opus Novum en janvier 2013 et siège sur le conseil artistique de la Compagnie musicale La Nef depuis 2012. Diplômée en danse classique à l’École supérieure de danse du Québec, puis d’interprétation et création en danse contemporaine à l’UQAM, Dorothéa Ventura oeuvre principalement en danse baroque. Elle est membre depuis 2009 de la troupe de danse baroque Les Jardins chorégraphiques. Comme comédienne, on a pu la voir dans plusieurs courts métrages et productions théâtrales.

Interprètes: Marie-Laurence Primeau, viole de gambe et flûte
                    Dorothéa Ventura, clavecin

 

Ce spectacle est une collaboration avec Les concert de la Chapelle et les billets doivent être réservés au 819-877-5995 ou info@lesconcertsdelachapelle.com.